Découvrir Tafraout en famille

J Mar 2020Sur la route, Voyage itinérant en famille2 commentaires

Salut à tous !

Nous sommes actuellement confinés dans un camping en dessous d’Agadir depuis maintenant 11 jours. Au Maroc, il y a aujourd’hui plus de deux cent cas de personnes atteintes du COVID-19, situés en majeur partie dans le nord du pays, 6 cas dans la région d’Agadir. Dans le camping, la vie est douce. Le propriétaire est adorable, nous sommes une vingtaine de camping-car.

Nous avons beaucoup de chance, nous sommes toujours avec nos amis Shoreh et Mathieu, nous avons retrouvé Hélène, Yohann et leur fille Charlie et nous avons fait la connaissance de leurs amis Saïd, Mélissa et leur fille Blue. C’est avec tristesse que nous avons dit au revoir à la Martone’s Family avec qui nous voyagions depuis un mois, ils ont tenté un retour vers la France, ce fut un trajet long et difficile mais ils y sont arrivés et sont maintenant confinés en France, on pense fort à eux.

La vie dans le camping s’organise tranquillement. On vous en dira plus dans un prochain article !

Je vous laisse maintenant découvrir notre nouvel article 😉 Tafraout et la vallée des Ammeln.

Pour celles et ceux qui utilisent Instagram, n’oubliez pas d’aller faire un tour sur notre compte où nous postons régulièrement des photos !

J-46 Ce jour-là nous sommes partis assez tôt, 10h pour nous c’est un départ tôt. Une nouvelle route rejoint Amtoudi à Tafraout, nous avions décidé de la prendre, en sachant qu’il y avait 20 km de piste  au début. La route fut longue, environ 3-4h en comptant de micro-arrêts. Route grandiose (et poussiéreuse ;)) ouvrant sur un paysage montagneux et aride que nous n’avions pas encore découvert depuis notre arrivée au Maroc. Nous avons traversé beaucoup de villages pittoresques et vu nos premiers amandiers en fleurs!

J-47 à J-51 Notre semaine à Tafraout.

Tafraout est une ville à 1200m d’altitude, entourée de montagnes de grès et de granit rose, d’arganiers et d’amandiers en fleurs à cette époque. Les paysages sont magnifiques, des palmeraies, de gros blocs de rochers aux formes surprenantes, qui m’ont rappelés le Joshua Tree National Park en Californie. Chaque coucher de soleil était exceptionnel, les couleurs s’intensifiaient sur les montagnes pour avoir une magnifique gamme d’ocre, orange, rouge…

A Tafraoute nous avons pris notre temps, on a fait l’école le matin après le petit déjeuner, flâné dans les rues, les boutiques de babouches, de tapis…

Les premiers jours nous étions posés dans la Palmeraie, nous avons pu visiter la kasbah de Tazzeka (ancienne maison traditionnelle berbère).A l’époque, les animaux étaient au RDC, au premier étage, il y avait la cuisine au centre avec un puits donnant sur le RDC pour récupérer la chaleur des bêtes l’hiver. Plusieurs chambres pouvaient accueillir jusqu’à neuf enfants, un agadir (le grenier) pour les réserves et un grand salon marocain. Au troisième étage, la chambre des parents, un atelier et les terrasses qui servaient de chambre l’été et où les femmes faisaient leurs tâches… Nous avons ensuite bu le thé marocain dans le salon de manière traditionnelle.

Le lendemain, nous sommes partis en rando pour découvrir la vallée des Ammeln, toujours accompagnés de nos amis Shoreh et Mathieu. C’est une oasis (palmiers, oliviers, arganiers, amandiers, caroubiers) de montagne nichée dans la vallée, elle compte 27 villages. Cette vallée verdoyante est surplombée par la fameuse « Tête du Lion » ! Avec les filles nous avons fait 8km puis nous sommes rentrées en voiture tellement il faisait chaud… Damien et nos amis ont fait 19km et de belles rencontres.

Les jours suivants nous avons stationné devant un garage, Damien a pris la décision de faire renforcer les suspensions et de rehausser « les fesses » de Pixie !  Grâce à cela, maintenant, nous pouvons nous aventurer sur des pistes un peu plus escarpées.

Avantage, en plein cœur de la ville ! Nous sommes donc restés deux jours de plus. Nous sommes allés manger chez l’habitant, délicieux couscous et tajine, les filles ont joué durant deux heures avec les enfants ! Nous avons passé aussi beaucoup de temps dans la boutique de Hannan, qui vend de l’huile d’argan, du safran, de la purée d’amande, des produits cosmétiques naturels. Tous les jours nous passions la voir, nous nous asseyons avec elle et parlions longtemps… Nous pouvions discuter de tous les sujets, nos filles se sont beaucoup attachées à elle. Damien a tenté l’expérience coiffeur et barbier, il est ressorti tout beau mais avec la frange marocaine ahah, on a tellement ri !

Pour ma part, je continue d’aller au hammam public, parfois accompagnée de mes filles. On emmène nos produits : savon noir, gant pour exfolier, gommage, masque, ghassoul… On adore !

Nous avons aussi dégusté notre première omelette berbère, succulente ! Cette omelette est cuite dans un plat à tagine, avec des légumes fondants, des olives et des épices. Nous avons aussi découverts les délicieuses oranges à la cannelle et la tisane d’absinthe.

Avant de reprendre la route, nous avons pu aller au souk pour remplir nos caisses : dattes, fruits, légumes, menthe, coriandre, épices… Sans oublier de déguster un énième thé à la menthe !

Il fut temps de reprendre notre chemin pour aller découvrir le Grand Sud Marocain.

See u soon

Stef